Quel métier avec le BTS Métiers de l’audiovisuel ?

Quel métier avec le BTS Métiers de l’audiovisuel ?

Les métiers du secteur communication et audiovisuel sont de plus en plus attractifs, mais les postes restent moins nombreux que les candidats. Une formation de qualité s’avère donc nécessaire pour booster son employabilité. Le bac+2 est un minimum, avec le BTS métiers de l’audiovisuel dont les débouchés sont variés.

Assistant de production

Il travaille en général dans une société de production et est investi d’un rôle important avant et pendant le tournage. Ses missions tournent autour de l’établissement des plannings et leur respect, la gestion des relations avec les fournisseurs pour l’achat et la location du matériel de tournage, la réservation des studios de montage et de mixage, etc.

Assistant réalisateur

Adjoint du réalisateur, son boulot commence dès le début de la création du film. Avant le tournage, il se charge de la mise en œuvre du plan de tournage et de la rédaction des fiches techniques. Il assiste le réalisateur lors du tournage : annonce les répétitions, veille au respect du silence, gère les imprévus… Il termine la journée en rédigeant un rapport sur le travail effectué, le personnel et les acteurs, et c’est ce document qui permet de rémunérer le personnel et d’évaluer les coûts de la production.

Cadreur

Sur les indications plan par plan du réalisateur, le cadreur détermine les mouvements et les angles de prises de vues. Armé de sa caméra, il anticipe et suit le mouvement des acteurs en ayant un œil sur son cadre. Il peut travailler dans la fiction télé et sur les plateaux de télévision.

Chargé ou responsable de diffusion

Il intervient aussi bien dans le direct que hors direct. D’une part, il s’assure du bon déroulement d’une émission en direct et le respect du conducteur (document indiquant à la seconde près ce qui est diffusé à l’antenne). D’autre part, il traque le moindre contretemps hors direct et s’assure que le temps imparti aux spots publicitaires respecte les normes édictées par le CSA.

Ingénieur du son

C’est le responsable de l’identité sonore du film. Il s’occupe de la qualité du son, de la tonalité des dialogues, du choix des bruitages… et intervient dès la lecture du scénario. Pendant le tournage, il travaille avec les perchistes sur le positionnement des micros. Après le tournage, il s’affère sur le mixage pour obtenir la bande-son définitive du film. L’ingénieur de son peut également travailler dans le domaine de la musique où il enregistre des albums en studio et assure la sonorisation des salles de concert…

Régisseur général

Il organise quotidiennement le tournage qu’il prend le soin de préparer plusieurs semaines à l’avance. Sa fonction rime avec la gestion d’une multitude de petits contretemps, comme la météo et les caprices des stars. Pour un long-métrage, un ou plusieurs adjoints assistent le régisseur général pour lui permettre de mener à bien ses missions.

Ingénieur de la vision

Il s’occupe de la qualité de l’image télévisuelle. C’est le premier arrivé sur un plateau d’émission pour vérifier les caméras suivant des paramètres techniques établis par le directeur de la photographie pour un meilleur rendu visuel. Il gère ainsi les contrastes et les couleurs.

La liste n’est pas exhaustive…