Les métiers du secteur Agriculture, Agroalimentaire et Paysage

Les métiers du secteur Agriculture, Agroalimentaire et Paysage

Le secteur de l’agriculture n’a pas un nom à faire rêver les jeunes, pourtant les perspectives de carrière y sont aussi intéressantes que variées. Elles sont accessibles à tous les niveaux d’études supérieures, en plus.

Quel métier avec le BTS GPN – Gestion et Protection de la Nature, par exemple ? En voici quelques-uns.

Le métier d’acheteur (euse) dans l’agroalimentaire

Il/elle occupe une fonction plutôt commerciale et est chargé (e) de trouver et négocier les matières premières nécessaires à une entreprise agroalimentaire pour fabriquer des produits qui correspondent aux besoins celle-ci. Le poste est généralement ouvert aux diplômés d’école de commerce ou d’ingénieurs généraliste ou agroalimentaire, ou encore d’un troisième cycle universitaire spécialisé, comme un master pro achats.

Le métier d’horticulteur (euse)

Il/elle est en charge des cultures dont il/elle assure le bon développement. Il intervient à tous les niveaux du processus de production des plantes (semailles, suivi, arrosage, traitement…) avant leur mise en vente. L’horticulteur (euse) conseille également les clients avant leurs achats, il/elle occupe le plus souvent un poste de vendeur en magasin. Après la classe de troisième, le CAPA productions horticoles spécialité pépinières ou productions florales et légumières permet d’entamer très vite le métier. Mais pour des postes d’encadrement un bac pro productions horticoles et un BTSA de la même spécialité sont nécessaires.

Le métier d’ingénieur (e) agronome

Il/elle peut être spécialiste de la génétique, nutrition, virologie ou encore de l’alimentation humaine et animale, mais l’ingénieur (e) n’a qu’un seul objectif : optimiser les techniques de productions pour le développement d’une agriculture compétitive, durable et sûre. Il/elle est en général issu (e) d’une école d’ingénieurs spécialisée, après 2 ans de classe prépa bio-véto, ou un bac+2/3 scientifique (DUT, BTS, L2, licence pro).

Le métier de technicien (ne) en aquaculture

Il s’agit du secteur de l’élevage des animaux et la culture des plantes aquatiques (poissons, coquillages, crustacés ou algues, etc). Le/la technicien (ne) en aquaculture s’occupe de l’alimentation de l’élevage, du contrôle de la qualité des eaux, prend part à la récolte. Les commandes, la gestion de stocks et le suivi du matériel complètent ses nombreuses missions. Les formations requises pour accéder à cet emploi sont le CAPM conchyliculture, le bac pro cultures marines, le BTSA aquaculture o une licence pro dédiée.

Le métier d’assistant (e) paysagiste

Quel métier avec le BTS Aménagements Paysagers ? En voici un justement ! C’est un métier de passion. Le/la titulaire du poste réalise des jardins de toutes les tailles et de tous les genres, après analyse du terrain et une discussion passionnante autour des goûts du client. Maîtriser les ficelles du métier est essentiel pour travailler à la fois sur la conception et la réalisation des projets. Une licence de biologie ou un BTSA aménagements paysagers peuvent aider dans ce sens.

Et plein d’autres métiers…

Outre ceux-là, il existe d’autres opportunités comme les postes d’auxiliaire vétérinaire, éleveur (euse), conseiller (ère) agricole, pépiniériste, responsable qualité…