Les métiers du secteur Banque, Assurance et Finance

Les métiers du secteur Banque, Assurance et Finance

Dynamique et en plein essor, le secteur Banque, Assurance et Finance recrute en permanence. Chaque année, le secteur génère un grand nombre de postes d’emploi, dans différents métiers, notamment dans la vente, la relation client et le contrôle. Voici les principaux métiers du secteur !

L’actuaire

Professionnel des statistiques et des probabilités justifiant d’une formation du niveau bac+5, l’actuaire conçoit et modifie les contrats d’assurance proposés aux clients et œuvre à trouver la formule la mieux adaptée aux besoins de ses clients mais aussi la plus avantageuse pour son entreprise. La majorité des actuaires travaille dans les compagnies d’assurance, mais leurs compétences tentent de plus en plus les banques et les organismes financiers.

Agent général d’assurances

Chargé de la commercialisation des produits d’assurance, l’agent général d’assurances agit en qualité de mandataire de sa compagnie et dispose de dizaines de contrats d’assurances, de quoi répondre aux différents besoins de ses clients. Une fois les contrats établis avec ses clients, il assure le service après-vente et d’assistance et répond aux demandes de dédommagement.

Dans les petites structures, il joue un rôle polyvalent, alors que dans les grandes structures, il se voit confier les missions de la commercialisation des produits ou de suivi des dossiers. Le BTS Assurances est l’une des formations les plus prisées par les employeurs du secteur, permettant la parfaite maitrise des tâches inhérentes au métier d’agent général d’assurances, et à d’autres métiers que vous pouvez consulter dans l’article « Quels métiers après un BTS Assurances ? ».

Le métier d’analyste financier

Opérant dans le secteur Banque et assurances, l’analyste financier se charge de l’étude de la situation financière des entreprises cotées en bourse afin de donner des conseils à ses clients et collègues opérateurs boursiers et ainsi fournir des recommandations et des conseils d’achat dans le but d’optimiser les résultats des investissements.

Le banquier du commerce international

Titulaires d’un diplôme du niveau bac+5, le banquier du commerce international est un chargé d’affaires bancaires du commerce international, assurant le financement des transactions du commerce international et la prévention des risques éventuels.

Le chargé de clientèle

Le chargé de clientèle est tenu d’assurer la gestion des comptes de son portefeuille clients, de fournir des conseils et de proposer de nouveaux services en cas de besoin afin d’atteindre les objectifs fixés par sa société. Ce poste est accessible aux titulaires de bac+2, mais les banques préfèrent généralement recruter les profils titulaires des BTS Banque, permettant d’acquérir une base solide facilitant l’exercice du métier de chargé de clientèle et d’autres métiers que vous pouvez retrouver dans l’article « Quel métier exercer avec un BTS Banque ? ».

Le courtier d’assurances

Chargé de prospecter, convaincre, négocier et conseiller, le courtier d’assurance joue un rôle d’intermédiaire entre les compagnies d’assurances et les clients. Grâce à sa parfaite connaissance des sociétés d’assurance, il se voit confier la mission de chercher pour son client le produit le mieux adapté à ses attentes. Outre cette mission, il assure la prise en charge de l’ensemble des démarches de la souscription et l’indemnisation en cas de sinistre.

Le crédit manager

Afin de prévenir les risques liés aux impayés, le crédit manager, également appelé « directeur de crédit », joue au sein d’une structure le rôle de la sécurisation des ventes, en insérant des clauses spéciales dans les contrats, en relançant les clients concernés, en cherchant des solutions de crédits adaptées aux clients incapables de payer leurs dettes et en gérant les poursuites judiciaires en cas de litiges importants.

Le responsable du back office

Chargé de la supervision du traitement des opérations conclues par ses collègues, le responsable du back office doit justifier de solides connaissances des règles comptables et financières afin de pouvoir assurer le règlement et la livraison des titres, la gestion du versement des dividendes des actions et la déclaration des transactions à la Banque de France et au trésor public.